N-016780

Clickez sur l'image pour agrandir, ou sur les textes en gras pour visionner les imges ou les pages liés . Pour revenir à l'Observation, pressez Précédente dans votre navigateur

Click on the picture to Zoom or highlighted text to view the linked pictures or pages, . And Back on your browser to review the Observation

Prsentation Clinique

Motif dHospitalisation : Patiente de 41 ans admise pour tumeur crbrale. 

Histoire : Il y a dix jours, crise convulsive gnralise. Cphale en casque sans horaire particulier depuis deux semaines.

Examen Clinique : Examen neurologique normal.

Biologie:

ECG : Normal.   FNS :  Ht=41.7%   GB=8600/mm3    N=80%  -  L=19%   Plq=408000/mm3            PTT=32/32

Biochimie : Cra=64mol/l            Glc=10.85mmol/l

    

Radiologie:

 

T1C-1.jpg (111012 bytes)  T1C-2.jpg (114526 bytes)  T2-1.jpg (125792 bytes)  T2-2.jpg (103494 bytes)  T2-3.jpg (121911 bytes)  T2-4.jpg (108823 bytes)

Une IRM faite montre un processus occupant de l'espace frontal droit dpassant la ligne mdiane, ne prenant pas le contraste, calcifi. 

   

Pathologie:

 

N-016780-01B.jpg (734319 bytes)  N-016780-01C.jpg (653396 bytes)  N-016780-02D.jpg (446107 bytes)  N-016780-02E.jpg (388907 bytes)  N-016780-03D-PAS.jpg (419026 bytes)

La prolifration prsente des zones celluratit dense, tumorale, forme de nappes de cellules rondes, sans atypies cytonuclaires. Les cellules noyaux hyperchromes, possdent un cytoplasme clair, sans activit mitotique remarquable. Ces nappes cellulaires sont parcourues par un rseau de capillaires prsentant une hyperplasie endothliale.

 

N-016780-04E.jpg (509839 bytes)  N-016780-05C.jpg (469495 bytes)  N-016780-06C.jpg (523879 bytes)  N-016780-06D.jpg (476524 bytes) 

Par places, les zones tumorales montrent des lements cellulaires cytoplasme osinophile, astrocytaires. Ailleurs, la tumeur montredes flxion microkystique, exagration de la spongiose intersticielle. Ces foyers tumoraux sont entours de zones infiltrantes peu cellulaires, d'allure fibrillaire, sans hyperplasie endothliocapillaire. Les cellules tumorales, avec ou sans cytoplasme clair, infiltrent une trame fibrillaire, lche par accumulation liquidienne intersticielle (spongiose), ainsi que les espaces peri-capillaires, et entourent des corps neuronaux dans le gris (satellitose).

 

N-016780-08C.jpg (439887 bytes)  N-016780-08D.jpg (558255 bytes)  N-016780-08E.jpg (431696 bytes)  N-016780-09C.jpg (524951 bytes)  

Ces cellules infiltrant le gris prsentent un affinit piale, et se condensent dans l'espace sous-pial. Elles montrent un noyau hyperchrome, avec des amas chromatiniens parfois en bouton de chemise. Des zones de transition et d'alternance entre infiltration, et tumeur sont notes.

 

N-016780-10D-NF.jpg (511264 bytes)  N-016780-11C-NF.jpg (582698 bytes)  N-016780-11D-NF.jpg (567653 bytes)  N-016780-12D-GFAP.jpg (595441 bytes)  N-016780-13D-GFAP.jpg (516711 bytes)

L'immunomarquage par l'anti-neurofilament objective dans le blanc une trame axonale abondante, rarefie dans les zones tumorales. La GFAP rvle dans le blanc une gliose ractionnelle, dont les prolongements cellulaires contribuent   l'aspect fibrillaire des zones infiltrantes. Dans les foyers tumoraux, elle rvle la diffrenciation astrocytaire des cellules osinophiles.

 

N-016780-14D-MIB.jpg (416890 bytes)  N-016780-15D-MIB.jpg (351164 bytes)

L'indice de prolifration (Ki-67) est faible tant dans les foyers cellulaires, et encore plus faible dans les zones d'infiltration.

   

Diagnostic Propos:    OLIGODENDROGLIOME.

La prsence de zones tumorales, avec bauche d'hyperplasie endothliale soulve la forte probabilit d'une transition d'un grade A en grade B de Daumas-Duport (Ste Anne).